Mes confidences (4)

Les mots sont une poésie de l’âme qui ne demandent qu’à être partagé. Il y a les mots. Et puis, il y a tout ce qu’ils sont capables d’emmener comme prise de conscience et de présence.

Parfois, je me dis que je ne suis qu’un simple passeur de ressentis, d’émotions et d’idées. De tous les ressentis qui me traversent ces derniers temps. Aujourd’hui une idée est venue me rendre visite. Elle a plongé mon être tout entier dans un doute, assez important pour que je puisse l’observer avec un regard rempli d’amour et de bienveillance. Quand on regarde le monde tel qu’il est. On ne peut s’empêcher de se demander pourquoi le monde va si mal. Comment avons-nous pu tant nous perdre en chemin ? Et surtout, que pouvons-nous faire pour rendre ce monde meilleur après notre passage ? 

Alors, cette idée est très simple. Si nous voulons faire quelque chose pour le monde, il suffit d’enlever toute notre peine, toute notre tristesse, toute notre rancoeur, toute notre colère après notre propre passage ici-bas. J’allais visiter cette belle et profonde idée déclarant qu’il suffit simplement d’enlever toute notre tristesse pour apporter notre pierre à l’édifice de l’humanité.

Et c’est une question que je suis allée visiter en profondeur. Jusqu’où va ma tristesse ? Où s’arrête-t-elle? Quand ma tristesse s’exprime, entièrement, qu’est-ce qu’il y a après ? À la fin de cette journée, qui m’a plongé dans toutes sortes d’émotions délicieuses et douteuses. Je n’ai pu m’empêcher de regarder le ciel et le soleil est alors venu réchauffer mon coeur. À la fin de ma tristesse, qui ne semble d’ailleurs n’avoir aucune fin. J’y ai trouvé, étrangement, de l’espace.  Beaucoup d’espace. Et cet espace me disait : Certes, le monde va si mal, mais la Vie est tellement belle… Et je crois que c’est assez important pour le soulever et le remarquer. Tant que la beauté aura encore sa place dans nos vies, alors rien ne sera perdu. 

Nous n’avons besoin de rien pour nous rappeler de toute la beauté qui nous entoure constamment. Il suffit d’ouvrir nos yeux et nos coeurs. Être présent à l’instant. Accueillir et surtout laisser la Vie nous traverser constamment. Constamment. Constamment. Parfois nous avons une responsabilité car nous sommes les seuls à pouvoir changer cette chose là. 

 

 

Follow
...
Back

Your cart

0

Votre panier est vide.

Total
0
Checkout
Empty

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!